CHUV : des prières "pour réparer les crimes de l'avortement"

Publié le 29 Mai 2017

Pierre Pistoletti dans son article pour cath.ch ce lundi 29 mai 2017 nous montre que des prières “pour réparer les crimes de l’avortement” ont lieu une fois par mois à la chapelle du CHUV, l’hôpital universitaire lausannois. Organisées par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, elles ont été mises en œuvre à l’insu de l’aumônerie et de la direction de l’hôpital.

 

“Tout le monde ici tombe des nues”, commente François Rouiller dans le Temps du 27 mai 2017, qui a révélé l’existence de ces pratiques. Le responsable de l’aumônerie assure tout ignorer de ces manifestations. L’invitation à manifester son opposition à l’avortement dans cette démarche de prière figure dans le bulletin mensuel de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X. Elles ont lieu le 13 de chaque mois à 19h30.

 

Propriété du CHUV, donc de l’État de Vaud, la chapelle en question est un lieu œcuménique dédié au soutien spirituel des patients et de leur famille. Des mesures sont annoncées par la direction. “Le service de sécurité a reçu l’instruction de fermer la chapelle le 13 du mois entre 19h et 20h, explique le Temps. De plus, une lettre sera envoyée ces prochains jours à la Fraternité Saint-Pie X pour lui signifier cette interdiction et lui demander de supprimer de son bulletin cette interdiction d’accès”.

 

Sans doute que la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X aurait du écouter l’homélie du pape François de ce jour à la Maison Sainte Marthe où ce dernier dit qu’il est nécessaire d'être remis en cause par l'Esprit Saint, d’apprendre à écouter avant de prendre des décisions. Le pape François dit que si on ne discerne pas ce qui se passe, le risque de tomber dans une foi idéologique est grand. Ici le manque de discernement a fait tomber la FSSPX dans la foi idéologique qui s’est faite à l’insu de l’aumônerie et de la direction du CHUV.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

gaetan ribault 03/06/2017 10:12

Il me semble que pour prier dans une chapelle ouverte à tous les cultes , point n'est besoin de l'autorisation de l’aumônier

paroissiens-progressistes 03/06/2017 19:49

gaëtan,

Le problème, c'est que l’aumônerie peut le faire et le directeur du CHUV aussi, puisque la FSSPX n'a pas été très franche sur ces prières qui doivent être faites avant tout pour les malades, pas pour livrer un message politique.

Merci !

gaetan ribault 01/06/2017 20:20

N'est ce pas un endroit pour prier , une chapelle ?? L'objet de la prière est une affaire entre le priant et Dieu. Je suis certain que d'aucuns prient pour gagner au LOTO. Prier pour les enfants avortés en réparation ne me parait pas aller au de la de ce qui est tolérable, d'autant que l'avortement , son interdiction font parie des non négociables. Que ces braves gens changent l'heure de leurs priéres de maniére aléatoire et la Chapelle devra être fermée tout le temps. Bravo le Chapelain

paroissiens-progressistes 01/06/2017 22:30

gaëtan,

Vous savez aussi bien que moi que ce n'est pas la prière qui posait le problème, mais ce que ce type de prière se faisait à l'insu de l’aumônerie et sans son accord.

Merci !

M.W 29/05/2017 19:45

FSSPX dans la foi idéologique

En même temps n'est-ce point le principe de la FSSPX de sombrer dans une foi idéologique et de refuser des mesures comme l'avortement ?

paroissiens-progressistes 30/05/2017 10:57

M.W,

Oui, c'est le cas, mais il est bon de rappeler ce qu'est la FSSPX, pour ceux qui croient que son retour dans l'Eglise serait une bonne chose.

Merci !