Emmanuel Macron. Le pape François lui transmet ses "vœux très cordiaux"

Publié le 16 Mai 2017

letelegramme.fr nous montre ce mardi 16 mai 2017 une nouvelle réaction à la suite de l'élection d'Emmanuel Macron. Elle émane du pape François. Radio Vatican rapporte les propos du Saint-Père, publiés ce mardi dans un télégramme adressé au nouveau président de la France.

 

Le Saint-Père a adressé ses "vœux très cordiaux pour l’exercice de vos hautes fonctions au service de tous vos compatriotes". Le pape affirme prier "Dieu de vous soutenir pour que votre pays, en fidélité à la riche diversité de ses traditions morales et de son héritage spirituel marqué aussi par la Tradition chrétienne, porte toujours le souci de l'édification d’une société plus juste et fraternelle".

 

Il espère que "dans le respect des différences et l'attention aux personnes en situation de précarité et d’exclusion, (il) contribue à la coopération et à la solidarité entre les nations. Que la France continue à favoriser, au sein de l’Europe et dans le monde, la recherche de la paix et du bien commun, le respect de la vie ainsi que la défense de la dignité de chaque personne et de tous les peuples".

 

Le pape est un peu trop optimiste, quand on sait qu'après la rencontre entre Angela Merkel et Emmanuel Macron que les journalistes nous a vendu comme un grand changement, la France devra faire des efforts en réformant son marché du travail et en assainissant ses finances publiques. En gros, elle doit donner des gages en matière budgétaire. Puis Merkel a fait savoir qu’elle n’exclut pas la possibilité de changer les traités pour réformer l'Europe "si cela fait sens", alors qu’en réalité elle ne s'est pas engagée, mais elle a juste dit qu'on pouvait y réfléchir. En gros, il n’y aura pas de révision des traités. Enfin, Macron pour rassurer l’Allemagne, a expliqué qu'il ne voulait pas d'Eurobonds et de mutualisation des dettes anciennes des pays de la zone euro. Ce n’est pas ainsi qu’on lutte contre la pauvreté et les populismes.

 

Suivre le modèle allemand est sans doute un mauvais gage comme le montre L’OBS dans son article : «Travailleurs pauvres et salaires bas : le FMI met en garde... l'Allemagne». Dans un rapport publié hier, le Fonds monétaire international a averti l'Allemagne du risque d'augmentation de la pauvreté. Car si la croissance est forte, les excédents commerciaux très élevés, le budget équilibré, et le taux de chômage est bas, en revanche les travailleurs pauvres restent très nombreux. L'institution internationale, davantage connue pour ses recommandations de cures d'austérité pour les pays en difficulté, a donc recommandé, entre autres, une augmentation des salaires, des investissements publics, et une baisse des impôts. Pour réduire la pauvreté, les inégalités, booster la demande intérieure, la croissance ainsi que celle de... toute la zone euro.

 

Enfin, la société civile dont parle la République en marche (REM) est plutôt limitée, comme le montre l’article de L’OBS : «Législatives : les candidats "société civile" de REM, la République "des gens qui vont bien" selon Mediapart».Qui sont les candidats aux législatives de la République en marche (REM) qui n'ont jamais été élus auparavant ? Mediapart a épluché la liste allongée hier soir. La "société civile" du parti présidentiel "est surtout constituée de chefs d’entreprise, médecins, avocats, cadres du privé ou collaborateurs d’élus. On n’y trouve a priori aucun ouvrier, et seulement une toute petite poignée d’employés." Ce sont "des CSP+, des cadres dynamiques, des notables locaux. Un monde de gens qui vont plutôt bien, voire très bien, à l’image du noyau des électeurs d’Emmanuel Macron", estime Mediapart. Le journal souligne que "la liste compte d’abord un nombre considérable de chefs d’entreprise, PDG, créateurs de start-up, patrons de TPE/PME. Au total, d’après nos calculs, c’est de loin le plus gros contingent. Ils sont au moins une soixantaine, soit un peu moins d'un tiers des candidats estampillés 'société civile'."

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article