Le Vatican sera représenté à la Conférence mondiale des peuples

Publié le 13 Juin 2017

periodistadigital.com nous montre que le lundi 12 juin, 2017 nous montre que le ministre des Affaires étrangères Bolivien, Fernando Huanacuni a annoncé qu'un représentant du pape François participera à la Conférence mondiale populaire, prévue le 20 et 21 juin dans le département de Cochabamba. Selon aux organisateurs, l'événement se réunira avec plusieurs invités spéciaux, des représentants de gouvernements, de mouvements sociaux et du secrétaire du Vatican pour les affaires autochtones de l'immigration, Michael Czerny.

 

En parlant aux journalistes, Huanacuni a confirmé la présence à cet événement du président salvadorien, Salvador Sánchez Ceren, et d’autres dirigeants venant de l'Espagne, du Paraguay et de la Colombie, Jose Luis Rodriguez Zapatero, Fernando Lugo et Ernesto Samper, respectivement.

 

Il y a quelques jours, le vice-ministre bolivien de la coordination avec les mouvements sociaux, Alfredo Rada, a informé sur la participation à la réunion des délégations d'Amérique latine, des Caraïbes, d'Europe, d'Afrique et d'Asie. Selon Rada, participeront à la Conférence mondiale des peuples en Bolivie 1500 délégués étrangers, pour discuter des questions liées à la situation des migrants dans le monde.

 

L'intervention militaire des puissances impérialistes dans les peuples qui luttent pour leur libération sera l'un des thèmes de la réunion, qui aura également une grande présence de représentants des mouvements sociaux. En mars dernier, Evo Morales vint à convocation de la Conférence mondiale des peuples en réponse aux politiques anti-immigrants promues par le président américain, Donald Trump.

 

Le Vatican nous livre aussi une autre surprise puisque comme le montre CatholicHerald.co.uk dans son article du mardi 13 juin 2017 «Un philosophe qui soutient l'avortement légal nommé à l'académie pro-vie du Vatican», le pape Francis a nommé 45 nouveaux membres ordinaires de l'Académie Pontificale pour la Vie, selon une déclaration sur le site du Vatican. Ils comprennent Nigel Biggar, qui a déclaré qu'il pense que la limite pour l'avortement légal devrait être de 18 semaines qui est à peu près le premier moment où il existe des preuves d’activité cérébrale, et donc de conscience, dans un dialogue avec le collègue philosophe Peter Singer en 2011, rapporté par le magazine de Standpoint.

 

Pour lui : "Il n'est pas clair qu'un fœtus humain est du même genre qu'un adulte ou un être humain mature, et mérite donc le même traitement. Il s'agit alors de savoir où nous traçons la ligne, et il n'y a pas de raison absolument convaincante de la mettre sur un autre endroit".

 

Enfin, dans Cruxnow.com dans son article du mardi 13 juin «Avant la Journée Mondiale des Pauvres, le pape appelle des actes et non des mots», nous montre que le pape François a appelé les chrétiens et les personnes de toutes les croyances à célébrer la Journée Mondiale des Pauvres, qu'il a appelée après le Jubilé de la Miséricorde, en aidant ceux qui en ont besoin et les marginalisés non seulement par des mots, mais par des actes concrets. Le 19 novembre, le pape invitera 500 personnes pauvres à déjeuner au Vatican. "Les pauvres ne sont pas un problème", a déclaré le pape dans sa déclaration. "Ils sont une ressource à partir de laquelle se dessine ce que nous nous efforçons d'accepter et de pratiquer dans notre vie, l'essence de l'Évangile". Espérons que cette démarche soit porteuse d’un réel élan.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article