Vatican. Un prêtre français nommé dans l’équipe du pape François

Publié le 16 Juin 2017

Vatican. Un prêtre français nommé dans l’équipe du pape François

ouest-france.fr nous montre que le prêtre français de terrain, Bruno-Marie Duffé, a été nommé secrétaire du nouveau ministère "du développement humain intégral" par le pape François. Le Saint-Siège l’a annoncé ce vendredi 16 juin 2017 .

 

Il était prêtre du diocèse de Lyon depuis 36 ans. Bruno-Marie Duffé vient d’être nommé secrétaire du «dicastère» «du développement humain intégral», par le pape François. Le Saint-Siège a dévoilé l’information ce vendredi. Cet équivalent d’un ministère a été créé le 1er janvier dernier. Mis en œuvre pour rassembler les services traitant de la justice, de l’environnement, de la santé ou encore de la solidarité, le «dicastère» du développement humain intégral est dirigé par le cardinal ghanéen Peter Turkson et compte déjà deux secrétaires.

 

Il «vise à coordonner les dimensions majeures du développement intégral : la question du développement, de la paix et des droits fondamentaux des personnes, la question de la santé, de l’action humanitaire d’urgence et des migrants», explique Bruno-Marie Duffé. La question des migrants reste néanmoins sous l’autorité directe du pape. «C’est une grande joie et une grande émotion car c’est un signe de confiance qui m’est donné», a-t-il ajouté à propos de sa nomination.

 

Âgé de 65 ans, Benoît-Marie Duffé est docteur en philosophie du droit et éthique sociale mais aussi titulaire d’une maîtrise de théologie morale. De 1999 à 2015, il a effectué de nombreuses missions sous l’égide de l'ONU ou d’ONG comme Caritas, Terre des hommes et Médecins sans frontières au Rwanda, au Kosovo, en Ukraine, en Algérie, au Cameroun et au Proche-Orient. Il partageait jusqu’ici son temps entre Paris, où il est aumônier du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) et Lyon, où il intervenait auprès des paroisses, des migrants et des détenus. Il s’installera à Rome à la fin de l’été.

 

Cette nomination consacre la réflexion et l’engagement de père Bruno-Marie Duffé au service de l’Eglise universelle et de l’option préférentielle pour les pauvres et la CCFD-Terre Solidaire lui doit son apport précieux dans la réflexion sur les questions de développement à la lumière des encycliques Populorum Progressio et Laudato Si’.

 

Il est entré en contact avec des réfugiés, y compris un groupe de personnes déplacées d'Europe de l'Est qui ont fait appel à l'Église pour l'aider en occupant la place devant la basilique de Notre-Dame de Fourvière de Lyon. Son expérience avec les migrants et les réfugiés le devrait lui servir, étant donné que son nouveau dicastère, a une section spécialement consacrée aux migrants et sera surveillée personnellement par le pape, qui a les réfugiés comme priorité absolue pour cette papauté.

 

Pendant ce temps à Calais on bafoue les droits les plus élémentaires des migrants comme le montre l’article de Reuters.com du jeudi 15 juin 2017 : «Calais: Des associations attaquent l'Etat sur les droits des migrants». Onze associations qui viennent en aide aux migrants à Calais (Pas-de-Calais) ont annoncé jeudi le dépôt d'un recours devant le tribunal administratif de Lille pour obliger les autorités à "respecter les libertés et les droits fondamentaux des exilés présents sur Calais".

 

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, qui a dénoncé mercredi "les conditions de vie inhumaines" subies par les migrants présents dans la région, estime lui aussi qu'entre 500 et 600 migrants sont présents dans la région. La préfecture estime qu'ils sont deux fois moins nombreux. Depuis plusieurs semaines, les associations sont régulièrement empêchées d'organiser des distributions d'eau ou de repas par les autorités qui ne veulent pas voir de nouveaux regroupements de migrants se créer à Calais, après le démantèlement de la "jungle" à l'automne 2016.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Françoise 17/06/2017 15:34

Il ne peut pas faire pire que son prédécesseur. Dans la série réac Turkson avait fait très fort.

paroissiens-progressistes 20/06/2017 12:54

Françoise,

Turkson est toujours le préfet de du dicastère pour le service du développement humain intégral, il n'a pas été remplacé, mais on mis comme secrétaire une français plus calé dans le domaine. Ce n'est pas innocent, on met toujours un secrétaire plus ouvert qu'un préfet conservateur, afin que les documents du dicastères sont moins conservateurs.

Merci !