Mgr Romero: Plus d'un millier de pèlerins "en marche vers le lieu de naissance du prophète"

Publié le 13 Août 2017

Jacques Berset dans son article du samedi 12 août 2017 pour cath.ch nous montrée que depuis l’aube du vendredi matin 11 août 2017, plus d’un millier de pèlerins, brandissant des portraits de Mgr Oscar Romero, “notre martyr”, sont en marche vers le lieu de naissance du “prophète”, à Ciudad Barrios, à près de 160 kilomètres de la capitale salvadorienne.

 

Le pèlerinage de trois jours, intitulé “Caminando hacia la Cuna del Profeta”, a été mis sur pied par l’Église catholique du Salvador pour commémorer le centenaire de la naissance d’Oscar Romero, assassiné en pleine messe le 24 mars 1980 par un escadron de la mort d’extrême-droite, et béatifié par le pape François en 2015.

 

La longue marche sous un soleil ardent a débuté vendredi par une messe célébrée à 5h du matin par l’archevêque de San Salvador José Luis Escobar Alas dans la crypte de la cathédrale métropolitaine de San Salvador, où devant le monument de marbre du bienheureux martyr. Oscar Arnulfo Romero, que le petit peuple salvadorien a d’emblée surnommé “Saint Romero des Amériques”, est né le 15 août 1917 à Ciudad Barrios, dans une famille modeste de huit enfants, dans le département oriental de San Miguel.

 

Entourant le nouveau cardinal salvadorien Gregorio Rosa Chávez, évêque auxiliaire de San Salvador, qui fut ami et collaborateur de Mgr Romero, la foule des pèlerins s’est mise en chemin avec le concours de la police et d’équipes spécialisées de la Croix-Rouge, de la Croix Verte, des scouts et de membres de diverses paroisses, qui assument l’assistance sanitaire.

 

Parmi eux, des religieux, des religieuses et de nombreux jeunes, ainsi que des fidèles venus d’autres pays comme le Guatemala, le Mexique, mais aussi d’Allemagne, d’Italie et des Etats Unis. Participent également des croyants appartenant à d’autres confessions. Sur les quelque 160 km du pèlerinage, une centaine sont parcourus à pied, le reste en autobus.

 

À la fin de la première étape, dans le parc central de San Rafael Cedros, dans le département de Cuscatlán, au centre du pays, le cardinal Rosa Chávez a dit son espoir que Rome canonise Mgr Romero l’an prochain déjà. “Si une telle possibilité se réalise, ce sera une réparation” pour le peuple salvadorien, a-t-il lancé.

 

L’ami de Mgr Romero a soulevé l’enthousiasme quand il a demandé aux marcheurs de s’engager davantage avec “l’Église pèlerine” que promeut le pape François, “qui, à l’égal de Mgr Romero, a fait l’option pour les pauvres, l’enfance réduite en esclavage et exploitée par les adultes, pour les migrants et contre la violence que subissent les femmes”.

 

Notons que les députés de la droite salvadorienne à l’Assemblée législative ont refusé un décret transitoire du parti de gauche FMLN demandant que le 15 août, date du 100e anniversaire de Mgr Romero, soit déclaré jour férié payé pour les employés du service public. Dimanche 12 août, le président de la République salvadorienne Salvador Sánchez Cerén participera à la messe commémorative à Ciudad Barrios. Le 15 août y sera célébrée une messe présidée par le cardinal Ricardo Ezzati Andrello, archevêque de Santiago du Chili, envoyé spécial du pape François.

 

Espérons que des exemples comme Mgr Romero soient suivis dans l’Église qui a souvent parlé des pauvres et s’est mise du côté des puissants.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article