Des imams réagissent dans «Le Monde» à la tribune sur le «nouvel antisémitisme»

Publié le 24 Avril 2018

Le Direct de Libération.fr nous montre ce mardi 24 avril 2018 qu’une trentaine d'imams réagissent dans Le Monde ce mardi à la tribune «contre le nouvel antisémitisme» publiée dimanche dans le Parisien. «Si nous avons décidé de prendre la parole, c'est parce que la situation, pour nous, devient de plus en plus intenable ; et parce que tout silence de notre part serait désormais complice et donc coupable, même s'il ne s'agissait jusqu'à présent que d'un mutisme de sidération», écrivent-ils.

 

Ils décrivent un étau : d'un côté, «des lectures et des pratiques subversives de l'islam sévissent dans la communauté musulmane, générant une anarchie religieuse, gangrenant toute la société». Mais de l'autre, ils relèvent que certains «intellectuels et politiques» ont vu dans les attentats récents «une occasion attendue pour incriminer toute une religion», laissant entendre «que le musulman ne peut être pacifique que s'il s'éloigne de sa religion : un musulman positif, totalement sécularisé. Bref, un musulman sans islam.»

 

Ce réaction faite suite au manifeste "contre le nouvel antisémitisme" comme nous le montre l’article de LePoint.fr du lundi 23 avril : ««Nouvel antisémitisme» : la tribune qui divise». Un manifeste, écrit par Philippe Val et signé par 300 personnalités, s'insurge de la flambée d'un «nouvel antisémitisme», fruit d'un islam identitaire, voire radical, avec la complicité d'une partie des élites françaises – sous le couvert de l'antisionisme –, le tout dans le «silence médiatique».

 

Alors que le Premier ministre Édouard Philippe a récemment annoncé un nouveau plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, les signataires réclament que cet antisémitisme, responsable «d'une épuration ethnique à bas bruit», soit une «cause nationale». Le texte a été signé par des personnalités politiques de gauche comme de droite (Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez, Manuel Valls, Bertrand Delanoë...), des artistes (Charles Aznavour, Gérard De pardieu...), des intellectuels (Bernard-Henri Lévy, Alain Finkielkraut, Élisabeth Badinter...), des responsables religieux juifs, musulmans et catholiques.

 

Tandis que la Grande Mosquée de Paris a dénoncé lundi un «procès injuste et délirant » instruit aux Français musulmans, et qui «présente le risque patent de dresser les communautés religieuses entre elles», la presse était assez divisée lundi matin. Certains éditorialistes s'en félicitent. D'autres sont plus critiques, jugeant que le texte caricatural ajoute de l'huile sur le feu.

 

Enfin, comme le montre francetvinfo.fr ce mardi dans l’article «Manifeste contre l'antisémitisme : le grand rabbin de France était "réticent" à une "compétition des risques" entre juifs et musulmans», Haïm Korsia, grand rabbin de France, a signé le texte, même si "tel ou tel ou mot" ne convenait pas a-t-il expliqué lundi sur franceinfo.

 

Le manifeste "contre le nouvel antisémitisme" publié dimanche dans le journal Le Parisien continue de faire débat. Les auteurs de cette tribune estiment que ce nouvel antisémitisme serait alimenté par la radicalisation islamiste. Haïm Korsia, grand rabbin de France, a signé le texte, même si "tel ou tel ou mot" ne convenait pas a-t-il déclaré lundi 23 avril sur franceinfo. Mais "il y avait l'intérêt de pousser un cri d'alerte, un cri d'alarme" a-t-il ajouté : il y a des mots qui sont "difficiles à entendre, difficiles à admettre, mais ils sont tragiquement vrais".

 

Cette trentaine d’imam souhaitent mettre leurs "compétences" et leurs "expériences" au service de la lutte contre le fondamentalisme. Tout en souhaitant également s’engager aux côtés des pouvoirs publics en proposant leur expertise théologique aux différents acteurs qui sont confrontés aux phénomènes de la radicalisation dans les prisons, dans les établissements publics, fermés et ouverts. Ce serait une bonne solution pour contrer le phénomène de l’extrémisme.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article