Le pape François, aux parents d'homosexuels : "L'Église aime vos enfants tels qu'ils sont, parce qu'ils sont enfants de Dieu"

Publié le 17 Septembre 2020

Le pape François, aux parents d'homosexuels : "L'Église aime vos enfants tels qu'ils sont, parce qu'ils sont enfants de Dieu"

"Dans le douloureux voyage que chacun de nous a fait en tant que croyants LGBT , j'avoue que je n'aurais pas imaginé que nous étions arrivés à ce stade. Rencontrer en audience le Saint-Père." Ce sont les propos de l'un des représentants de l'association italienne Tenda di Gionata, de parents et enfants LGBT. Une quarantaine de ses membres ont été reçus hier au Vatican comme le montre Lucia Lopez Alonso dans religiondigital.org ce jeudi 17  septembre 2020.

 

Le pape François a salué avec proximité et à l'issue de l'audience, la vice-présidente de l'association, Mara Grassi, a remis à son mari un exemplaire de Parents chanceux. Le volume synthétise les expériences ecclésiales, souvent très dures, que les homosexuels et catholiques ont dû vivre. Parallèlement à ces témoignages, l' association a également inclus des lettres contenant des demandes spécifiques et des critiques du traitement reçu par l'Église, qui a oublié ou stigmatisé la communauté LGBT. "L'Église ne les exclut pas", a répondu le pape François. "Aimez vos enfants tels qu'ils sont, parce qu'ils sont enfants de Dieu."  Comme l'a publié Avvenire.it, l'association a remis au pape un t-shirt arc-en-ciel avec les mots «En amour, il n'y a pas de peur» (1 Jean 4,18). Le pape François sourit en le recevant, à un moment où Grassi soulignait «l'harmonie profonde que nous n'oublierons pas».

 

L'homosexualité, aussi dans l'Église, «doit trouver la pleine citoyenneté», déclare une autre mère de l'association, qui avoue avoir souffert, main dans la main avec son fils, du rejet de la communauté croyante. La difficulté de l'acceptation personnelle, familiale et plus tard ecclésiale recouvre les expériences rassemblées chez les Parents chanceux. Certains d'entre eux ont abouti à la réconciliation, mais d'autres à la séparation de la famille et des institutions de l'Église. «Mon fils a choisi d'être agnostique pour se protéger», explique un autre témoignage. "L'étude de tous les documents ecclésiaux officiels dans lesquels il s'est approfondi pour sa thèse d'anthropologie culturelle était sa couronne d'épines."

 

Comme le montre Avvenire.it (https://www.avvenire.it/papa/pagine/la-chiesa-ama-i-vostri-lgbt-cosi-come-sono) dans l'Église du pape François qui veut abattre les murs et construire des ponts d'acceptation et de compréhension surtout avec les personnes les plus fragiles et marginalisées, la rencontre de ce matin est apparue à de nombreux parents comme un tournant extraordinaire, confirmant que ce qui est écrit dans certains documents ecclésiaux récents, d'Amoris Laetitia au rapport final du synode pour la jeunesse, peut vraiment être traduite en pratique pastorale.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualité de l'Église, #Réforme de l'Église

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre Kemner 18/09/2020 10:36

Que ce soit cet article ou nombre de ceux qui l'ont précédé, je tiens à vous féliciter de votre ouverture d'esprit et de votre souci d'équité. Vous abordez des sujets qui tiennent à coeur l'ancien informateur religieux à RFI qui avait (plus ou moins) réussi à imposer l'information religieuse à égalité avec les autres nouvelles du monde.
En ce qui concerne l'homosexualité dans l'Eglise espérons que le pape François arrivera à donner à tous ceux dont la sexualité est "hors norme" pour elle une place qu'ils fuient devant cette incompréhension.

paroissiens-progressistes 22/09/2020 14:45

Pierre,

Je vous remercie, j'espère aussi que le pape François offrira une ouverture aux couples LGBT et une véritable place dans l'Eglise.

Passez une bonne journée.