Rome envoie le cardinal Arborelius et le président des évêques néerlandais enquêter sur Woelki

Publié le 29 Mai 2021

religiondigital.org nous montre ce vendredi 28 mai 2021 qu’une commission apostolique envoyée par le Saint-Siège analysera en juin l'archidiocèse allemand de Cologne et sa "situation pastorale complexe" en relation avec les abus commis contre les mineurs, a rapporté vendredi la nonciature allemande.

 

Les membres de la commission analyseront les "erreurs possibles" du cardinal archevêque de Cologne Rainer Maria Woelki, qui en mars dernier a admis qu'il y avait dans l'archidiocèse une "dissimulation systémique" des cas de maltraitance de mineurs, après avoir eu connaissance d'un rapport selon lequel en analyse des dizaines entre 1975 et 2018. La commission sera composée du cardinal archevêque de Stockholm Anders Arborelius et de l'évêque de Rotterdam et président de la Conférence épiscopale néerlandaise, Johannes von den Hende, a rapporté la représentation du Vatican.

 

La décision est prise après qu'il est devenu connu qu'une nouvelle plainte avait été reçue contre Woelki pour avoir violé le droit ecclésiastique dans un cas d'abus, qui faisait l'objet d'une enquête par l'évêque de Munich, Mgr Glenn, qui en décembre a envoyé ses rapports au nonce Nikola Eterovic. Le Vatican avait renoncé au délai de 30 jours, dans lequel des instructions devraient être données sur la façon de procéder dans le cas spécifique. Woelki avait également contacté le pape François lui-même pour lui demander d'examiner les allégations. On a dit plus tard à propos des membres de la curie que le Vatican ne voyait aucun manquement à ses obligations dans le cas d'O. Cependant, l'annonce de la nonciature provoque un changement inattendu, qui peut affecter l'avenir de l'archevêque de Cologne.

 

Le cardinal Rainer Maria Woelki se félicite de l'annonce de la visite apostolique de l'archidiocèse de Cologne. «Dès février, j'ai informé le Saint-Père à Rome de manière exhaustive de la situation dans notre archidiocèse», a déclaré Woelki. "Je salue le fait que le Pape veuille utiliser la Visite Apostolique pour se faire sa propre image de l'enquête indépendante et de ses conséquences", a déclaré Woelki dans une première réaction ce vendredi. Il soutiendra les deux visiteurs, le cardinal Anders Arborelius de Suède et l'évêque de Rotterdam Johannes van den Hende, "avec une pleine conviction dans leur travail. Je salue tout ce qui sert à l'accepter de manière cohérente" (https://www.domradio.de/themen/rainer-maria-kardinal-woelki/2021-05-28/volle-unterstuetzung-zugesagt-kardinal-woelki-begruesst-untersuchung-durch-den-vatikan).

 

Les représentants des laïcs catholiques et du clergé de l'archidiocèse de Cologne se félicitent aussi de l'enquête annoncée par le Vatican. Même au-delà des frontières de l'archidiocèse, la visite à venir rencontrera une réponse majoritairement positive. "L'ordre de la visite souligne que même à Rome, il est entendu que dans l'archidiocèse de Cologne, sous la direction du cardinal Woelki, le contact entre les paroisses et la direction du diocèse est devenu difficile", a expliqué le président du conseil diocésain des catholiques, Tim O. Kurzbach ce vendredi à Cologne. Les entretiens entre les deux envoyés du pape devraient également se tenir avec des représentants des salariés et des laïcs : "C'est pourquoi nous invitons déjà les visiteurs à notre assemblée plénière du 16 juin". L'initiative de réforme Maria 2.0 en Rhénanie, qui avait déjà suggéré un voyage de visite d'un représentant du Vatican en janvier, s'est également exprimée positivement sur cette démarche (https://www.domradio.de/themen/sexualisierte-gewalt/2021-05-28/ein-positiver-schritt-reaktionen-auf-angekuendigte-visitation-im-erzbistum).

 

La situation ne s’avère pas bonne pour Mgr Woelki. Des représentants la paroisse de Sainte-Marguerite, à laquelle appartient l'église de Sainte-Marie de la Paix de Düsseldorf, avaient invité hier le cardinal Rainer Maria Woelki, qui leur a rendu visite pour une discussion de clarification. La raison de la conversation d'environ deux heures était une lettre que certains membres du conseil paroissial avaient envoyée au cardinal Woelki après qu'un cas d'abus soit devenu connu. Ces derniers jours, il y avait également eu une lettre ouverte de plusieurs paroissiens. Les quelque 140 signataires appelaient Woelki à ne pas donner personnellement une confirmation à venir à Sainte Marguerite début juin, mais à envoyer un représentant. Mais à la réception, une soixantaine de manifestants d'une paroisse catholique de Düsseldorf ont exprimé leur mécontentement. Après la conversation, Woelki a exprimé sa compréhension des manifestations. Deux des prêtres récemment accusés étaient actifs à Sainte Marguerite. Le pasteur D., que Woelki a nommé vice-doyen de la ville de Düsseldorf en 2017 malgré des allégations d'agression sexuelle et qui était récemment en congé, y était auparavant aumônier. Le pasteur O., décédé depuis, est accusé de sévices graves sur un enfant. Woelki a été critiqué pour avoir pris note de l'affaire après son entrée en fonction en 2015, mais n'a pas mené d'enquête canonique préliminaire et ne l'a pas signalée à Rome. Le cardinal a justifié cette procédure par la démence alors très avancée de l'ancien pasteur, qui rendait l'interrogatoire impossible (https://www.katholisch.de/artikel/30002-rote-karte-fuer-kardinal-woelki-gemeindemitglieder-protestieren).

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualité de l'Église

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Sauf que ce prêtre a été protégé justement par cette communauté près de Tours à Saint Avertin. Que s' implantent ces prêtres sur Sainte Anne d' Auray, très conservateurs, issus souvent des scouts d' Europe, devrait TOUS nous interroger. Mais la fracture des progressistes souhaitant l' application maintenue de Vatican II d' avec ces adeptes des DON et des soutanes en tous lieux et tous temps, est réelle. Est-ce vraiment le modèle et l' exemple de Jésus ? Des diaconesses au service des jeunes, très présentes dans l' Eglise serait une voie à creuser et une voix à entendre, Flâneur. Aménité
Répondre
P
Aménité,<br /> <br /> Cette communauté n'appartient pas à la communauté Saint-Martin, mais à la fraternité Saint-Pie X ce qui n'est pas mieux, et qui s'est fait une spécialité de ne pas livrer ses brebis galeuses à la justice comme on peut le voir avec l'abbé Jean-Yves Cottard qui œuvre «comme simple prêtre» au sein de ce prieuré. <br /> <br /> Merci !
A
Les enfants doivent être protégés. Où qu'ils soient ! Les jeunes scouts marins soumis, tels que certains scouts d' europe, liés au front national d' une époque qu' on voudrait révolue, avaient perdu la vie menés par des prêtres de la communauté Saint Martin. Y-a-t-il quelqu' un ici de vigilant concernant le MONT SAINT MICHEL maintenant sous la coupe de cette communauté avec soutanes et des Don au lieu de Dom ??? Aménité
Répondre
A
Il ne faut pas généraliser : à Amiens n' a pas été nommé un conservateur, et puis, parfois les paroissiens peuvent agir ( cf ancien évêque de Quimper )...;
P
Aménité,<br /> <br /> Même si dans cette affaire la communauté Saint-Martin n'a rien à voir avec cette affaire, celle-ci s'implante peu à peu dans beaucoup de diocèse comme celui de Douai, en Alsace, au Mont-Saint-Michel où on les a fait venir de façon discrète sachant que ça déplairait, et ils viennent souvent en groupe, technique connue des groupes réactionnaires catholiques qui ne feront jamais aller seul l'un d'entre eux pour éviter que des paroissiens plus ouvert puissent les influencer, une technique que j'ai connu avec les Légionnaires du Christ et le Chemin néocathécuménal dans ma paroisse. Leur discours est ultra réactionnaire et ne fait pas beaucoup d'heureux. Et le fait qu'un évêque doit justifier leur arrivée montre que les paroissiens ne sont pas consultés, mais cela montre une chose que les nominations d'évêques en France ne vont pas dans le bon sens, car ils sont conservateurs et pas du tout ouvert sur la société, comme on a pu le voir aux États-Unis le combat de l’Église contre les évolutions de la société lui a fait perdre toute crédibilité, comme on peut le voir depuis nombreuses années en France. <br /> <br /> Merci !
F
https://www.leparisien.fr/faits-divers/l-abbe-cottard-est-redevenu-simple-pretre-31-10-2008-294302.php<br /> <br /> https://laportelatine.org/lieux/prieure-saint-martin-saint-avertin
F
Dans l'affaire des scouts marins de Perros-Guirec, l'aumônier était Yves Cottard de la Fraternité Saint-Pie X (intégristes), la communauté Saint-Martin n'avait rien à voir.