COP26. Le pape appelle les autorités à «offrir des réponses efficaces à la crise écologique»

Publié le 4 Octobre 2021

Ouest-France.fr avec l’AFP nous montre que le pape François a appelé lundi 4 octobre 2021 la COP26 sur le climat à agir «avec urgence pour offrir des réponses efficaces à la crise écologique sans précédent». «La COP26 de Glasgow est appelée avec urgence à offrir des réponses efficaces à la crise écologique sans précédent et à la crise des valeurs que nous vivons et à offrir ainsi un espoir concret aux générations futures», a-t-il dit.

 

Le pape a prononcé son discours au cours d’une rencontre organisée au Vatican sur le thème «La foi et la science : vers la COP26», à laquelle participaient des scientifiques et religieux du monde entier et qui s’achèvera par la signature d’un appel adressé aux participants à la 26e conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), qui se déroulera à Glasgow, en Écosse du 31 octobre au 12 novembre.  À moins d’un mois de cette conférence, les dirigeants de la planète sont pressés de toutes parts d’agir vite et fort pour brider un réchauffement «catastrophique», mais entre crise du Covid-19 et colère des plus vulnérables, les négociations s’annoncent houleuses.

 

Le pape François dénonce régulièrement les comportements néfastes pour l’environnement, «les racines des conflits : l’avidité, l’indifférence, l’ignorance, la peur, l’injustice, l’insécurité et la violence». «Ce sont ces mêmes racines des conflits qui provoquent les graves blessures que nous infligeons à l’environnement comme les changements climatiques, la désertification, la pollution, la perte de biodiversité», a assuré le pape. «Au cours des 100 dernières années nous avons déclaré la guerre à la Création», a déploré pour sa part l’archevêque de Canterbury (Royaume-Uni) Justin Welby, chef spirituel des anglicans. «Nos abus, notre guerre contre le climat, affectent les plus pauvres d’entre nous», a-t-il poursuivi, appelant à «un pèlerinage vers une économie propre», décarbonée et utilisant bien plus les énergies renouvelables. Il y a un mois déjà, le pape François, Mgr Welby et le chef de l’Église orthodoxe, le patriarche Bartholomée, avaient lancé un «appel urgent» dans lequel ils «exhortent chacun, quelles que soient ses croyances ou vision du monde, à s’efforcer d’écouter le cri de la Terre».

 

Plus qu'un mois avant la COP26, la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui doit se tenir début novembre à Glasgow en Écosse. La pression monte, entretenue notamment par la mobilisation des jeunes. Ils ont organisé des manifestations ces derniers jours dans les rues de Milan en Italie, où se tenait une conférence préparatoire en vue de la COP26. L’accord de Paris en 2015 visait à limiter le réchauffement si possible à + 1,5 °C. Mais ces dernières années, un certain nombre de pays signataires de l'accord se sont montrés réticents à reconnaître cet objectif de 1,5 °C. Le secrétaire général de l'ONU a appelé les pays à prendre des engagements fermes lors de cette prochaine COP26 qui sera, selon lui, la conférence climat la plus importante depuis celle de Paris il y a 6 ans (https://fr.news.yahoo.com/encore-beaucoup-travail-pression-monte-072910719.html).

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article