Pape : «La guerre en Ukraine rappelle le besoin urgent d'une société d'amour»

Publié le 23 Avril 2022

vaticanews.va nous montre que dans la matinée du samedi 23 avril 2022, le pape François a reçu 120 participants à un symposium organisé par FIAT, une association charismatique internationale qui propose un chemin de foi avec Marie. Il a invité son audience à construire une société de l’amour et de la compassion. Il a souligné les nombreuses crises auxquelles le monde est confronté, notamment la guerre en Ukraine, qui rappellent «l'urgence d'une société d'amour.» Le pape François a poursuivi en demandant à l'Église de contribuer à la construction d'une société dont les relations fraternelles et le traitement humain des autres constituent le fondement. L'amour des autres, a-t-il dit en citant son encyclique Fratelli tutti, «nous pousse à rechercher le meilleur pour leur vie. Ce n'est qu'en cultivant cette manière de nous rapporter les uns aux autres que nous rendrons possible une amitié sociale qui n'exclut personne et une fraternité ouverte à tous.»

 

L'Église "est prête à organiser une procession depuis Orijiv, dans la région de Zaporijia, jusqu'à l'usine Azovstal de Marioupol pour apporter une aide d'urgence et évacuer les civils. Cette procession pourrait également permettre d'évacuer les soldats blessés et de récupérer les corps". C’est que l’Église orthodoxe ukrainienne sous l’autorité du patriarcat de Moscou, a déclaré dans un communiqué publié sur le site web de l'Église. "Nous nous tournons vers qui que ce soit et demandons qu'ils garantissent un cessez-le-feu à Marioupol et sa banlieue, ainsi qu'un couloir humanitaire pour la procession de prière du Vendredi Saint, 22 avril, à Pâques", célébrée par les orthodoxes le 24 avril (https://www.religiondigital.org/mundo/Iglesia-ucraniana-Moscu-procesion-Mariupol_0_2443855607.html).

 

Au 59e jour de l’invasion russe, les appels à la trêve en Ukraine à l’occasion du week-end pascal en terre orthodoxe restent lettre morte. Plusieurs civils ont notamment péri dans un bombardement à Odessa. Le port stratégique de Marioupol, que Moscou assure avoir «libéré», résiste encore aux forces russes, affirme Kyiv. Une nouvelle tentative d’évacuation des civils a échoué, «perturbée» par les Russes, selon les Ukrainiens. Enfin, l’armée ukrainienne affirme regagner du terrain autour de Kharkiv, deuxième plus grande ville du pays située dans le nord-est. Trois communes auraient été reprises des mains des Russes ce samedi (https://www.liberation.fr/international/europe/en-direct-guerre-en-ukraine-retrouvez-les-dernieres-informations-sur-le-59e-jour-dinvasion-russe-20220423_MB225F7AIBFPFKP5RRT6H7ZMK4/).

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article