En visite chez des parents italiens, le pape François souligne l'importance des racines

Publié le 20 Novembre 2022

Elise Ann Allen nous montre ce dimanche 20 novembre 2022 dans cruxnow.com que lors d'une visite d'un week-end à ses proches dans la ville d'Asti, dans le nord de l'Italie, où son père vivait avant d'immigrer en Argentine pour fêter les 90 ans de sa cousine, Carla Rabezzana, dont la mère, Ines, était une cousine germaine du père du pape, Mario Bergoglio, le pape François a célébré une messe publique pour les habitants et a parlé de l'importance de revenir aux racines de la foi et d'être actif dans la diffusion de l'Évangile.

 

Dans son homélie de la messe de dimanche pour la solennité du Christ-Roi, le pape a rappelé comment son père avait quitté la région pour l'Argentine, disant qu'il était revenu "pour redécouvrir et savourer mes racines". Il a souligné la nécessité de revenir, en tant que chrétiens, aux «racines de notre foi», qui, selon lui, ont été plantées «dans le sol aride du Calvaire, où Jésus, comme la semence qui tombe sur la terre et meurt, a fait germer l'espérance».  Le pape François a exhorté les fidèles à imiter le bon larron en faisant confiance et en se tournant vers Dieu, car "Aujourd'hui, alors que Jésus, nu sur la croix, dévoile Dieu et détruit toute fausse image de sa royauté, regardons-le et trouvons ainsi le courage de nous regarder, de suivre le chemin de la confiance confiante et de l'intercession, et de faire serviteurs de nous-mêmes, pour régner avec lui".

 

Après la messe, le pape François a conduit les fidèles à prier l'Angélus et a remercié ceux qui ont participé, en particulier les jeunes, notant que l'année prochaine, l'église organisera la célébration internationale de la Journée mondiale de la jeunesse à Lisbonne, avec pour thème : «Marie s'est levée et est partie en hâte.» Il s'agit d'un appel aux jeunes d'aujourd'hui, a-t-il dit, disant aux jeunes de ne pas "rester immobiles et penser à vous-mêmes, gaspiller votre vie à rechercher le confort ou la dernière mode, mais viser haut, prendre la route, sortir de vos peurs et atteindre à ceux qui en ont besoin." Le monde d'aujourd'hui a besoin de jeunes "non-conformistes", "non esclaves d'un téléphone portable", mais capables de changer le monde, comme l'a fait Marie, d'apporter Jésus aux autres et de construire la paix dans leurs communautés. Il a souligné le manque de paix dans le monde, offrant des prières pour "l'Ukraine tourmentée" et exhortant les fidèles à "s'occuper et à continuer de prier pour la paix".

 

Le pape a aussi prié pour les victimes de l'incendie du camp de réfugiés de Gaza, en Palestine, où plusieurs enfants ont également trouvé la mort. «Que le Seigneur accueille au ciel ceux qui ont perdu la vie et réconforte cette population si éprouvée par des années de conflit», a-t-il prié. Au moins 21 Palestiniens ont trouvé la mort jeudi 17 novembre dans l'incendie d'un bâtiment du camp de réfugiés de Jabaliya, dans la bande de Gaza, selon des responsables dans l'enclave palestinienne. Les causes du sinistre ne sont pas déterminées. Les autorités du Hamas ont déclaré que du carburant était stocké sur place (https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2022-11/angelus-pape-francois-asti-visite-famille-jmj-lisbonne-2023.html).

 

Après quoi il a conduit les fidèles à prier la prière traditionnelle de l'Angélus marial et devait déjeuner à la résidence de l'évêque avant de retourner à Rome.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Église, #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article