Le pape condamne «la violence aveugle qui engendre tant de souffrances» et va laver les pieds à 12 jeunes migrants

Publié le 22 Mars 2016

Le pape François a condamné «la violence aveugle qui engendre tant de souffrances», dans un message de condoléances après les attentats à Bruxelles à l’aéroport de Zaventem et dans une station de métro de la capitale ce mardi 22 mars 2016 comme le montre Libération.fr. «Le Saint-Père condamne à nouveau la violence aveugle qui engendre tant de souffrances, et implorant de Dieu le don de la paix», a écrit au nom du pape le n°2 du Vatican, Mgr Pietro Parolin, dans un télégramme à l'archevêque de Bruxelles, Mgr Jozef De Kesel. «Le Pape François [...] exprime sa profonde sympathie aux blessés et à leurs familles, ainsi qu'à toutes les personnes qui contribuent aux secours», a-t-il ajouté.

Cath.ch nous montre aussi que les responsables de l’ensemble des Églises européennes ont également réagi à ces sanglants attentats terroristes. Tant le Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE) que la Commission des Épiscopats de la Communauté européenne (COMECE) et la Conférence des Églises européennes KEK (regroupant anglicans, protestants et orthodoxes de tout le continent) ont dénoncé ces violentes attaques et déploré la perte de si nombreuses vies humaines.

Le pape François va également laver les pieds de 12 jeunes demandeurs d'asile au nord de Rome à l'occasion de la célébration du Jeudi Saint, a annoncé mardi le Vatican comme le montre ouest-france.fr. Lors de cette messe du jeudi précédent Pâques, il est de tradition que le pape lave les pieds de 12 personnes, en mémoire de ce geste que Jésus a fait pour ses 12 apôtres selon la Bible. Ces dernières années, le pape François s'était rendu dans deux centres de détention et dans un institut pour personnes handicapées. Surtout, il a innové en lavant les pieds de musulmans et de femmes, au grand dam des milieux conservateurs catholiques.

Cette année, le Vatican avait maintenu le mystère sur ses projets pour le Jeudi saint. «Le pape se rendra à Castelnuovo di Porto (petite ville au nord de Rome) pour passer un moment avec de jeunes demandeurs d'asile» accueillis dans un foyer, a annoncé mardi le responsable du Jubilé de la miséricorde, Mgr Rino Fisichella. «Ce sera un signe simple mais éloquent. La visite sera accompagnée du rite du lavement des pieds. Le pape se penchera sur 12 demandeurs d'asile pour leur laver les pieds en geste (..) d'attention à leur condition», a-t-il ajouté.

Depuis des mois, le pontife argentin multiplie les appels très fermes, en particulier aux pays européens, à ouvrir leurs frontières aux réfugiés et à lutter contre toute xénophobie.

Le pape François ne peut que condamner cet acte revendiqué par l'État islamique qui vise les civils par pure lâcheté. Il n’y qu’un moyen pour les contrer : un engagement sincère et durable en faveur des droits de l'homme, de la démocratie et de la coexistence pacifique. Il est heureux aussi qu’il lave les pieds à 12 migrants pour s’opposer au racisme à leur encontre.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités, #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article

gaetan ribault 24/03/2016 09:01

vous ecrivez: Le pape François ne peut que condamner cet acte revendiqué par l'État islamique qui vise les civils par pure lâcheté. Il n’y qu’un moyen pour les contrer : un engagement sincère et durable en faveur des droits de l'homme, de la démocratie et de la coexistence pacifique. Il est heureux aussi qu’il lave les pieds à 12 migrants pour s’opposer au racisme à leur encontre.
-
Il y eut jadis des papes qui savaient répondre à l'Islam , il est bien certain que la bonne volonté et les bons sentiments n’arrêterons pas les fous furieux. l'EI veut prendre l'Europe et Rome , seule la force pourra en venir à bout, le lavement des pieds de gars qui demain tireront avec un AK 47 me parait risible. Lisez donc ceci
http://www.causeur.fr/attentats-bruxelles-terrorisme-guerre-paix-37414.html

paroissiens-progressistes 24/03/2016 18:09

gaëtan,

La force n'est pas une solution puisqu'elle n'apporte qu'à son tour de la violence et donne aux terroristes encore plus de poids puisqu'elle crée un régime se méfiant de ses habitants les menant directement dans leur bras. On leur fait un beau cadeau. La solution réelle est de mettre en avant l'égalité des chances pour tous, car les djihadistes gagnent de nos misères.

Merci !