Le pape François remercie les religieuses américaines pour leur engagement radical

Publié le 5 Septembre 2015

updatednews.ca dans son article du vendredi 4 septembre 2015 nous montre que le pape François qui se rendra aux États-Unis ce mois-ci, a fait des commentaires par téléconférence à un centre d'accueil pour immigrants dans une église du Texas cette semaine pour le spécial d'ABC News.

"Je vais vous dire une autre chose. Est-il inconvenant pour le pape de dire cela ? Je vous aime tous beaucoup", a dit le pape François aux sœurs catholiques des États-Unis, après l'appel aller de l'avant à une sœur en particulier, Sœur Norma Pimentel qui dirige le centre d'accueil de l'église du Sacré-Cœur à McAllen, au Texas.

Ce spécial montra aussi au public et au pape François les histoires des immigrants de centre. Après avoir écouté ces histoires, il a parlé à sœur Pimentel. "Je tiens à vous remercier", a déclaré le souverain pontife. "Et grâce à vous je remercie toutes les sœurs de la Leadership Conference of Women Religious pour le travail que vous avez faits et ce que vous faites aux États-Unis."

En 2012, sous la direction de Benoît XVI, le Vatican avait lancé une enquête sur le groupe principal de nonne américaine, la Leadership Conference of Women Religious, en disant que la LCWR faisait la promotion de "thèmes féministes radicaux incompatibles avec la foi catholique." Le groupe a été surveillé par les fonctionnaires du Vatican qui ont examiné son engagement envers la doctrine de l'Église notamment sur des sujets comme l'homosexualité, l'avortement et le sacerdoce.

Cette enquête a reçu un développement assez inattendu puisqu'en avril le pape François a rencontré des sœurs américaines à Rome. La LCWR a alors convenu de veiller à ce que ses publications, ses événements et ses statuts soient solides dans leur contenu doctrinal et le Vatican a salué le travail des sœurs. Les 57 000 sœurs catholiques estimées aux États-Unis jouent un rôle central dans le fonctionnement des écoles et des programmes sociaux, tels que le centre d'immigration avec lequel le pape a parlé.

Dans la spéciale d'ABC, le pape a également parlé aux personnes sans-abri se trouvant à Los Angeles et à une école du centre-ville de Chicago, où il a invité un adolescent qui avait été victime d'intimidation sur rare maladie de peau (vitiligo) à chanter pour lui.

Le pape François félicite les sœurs américaines pour leur travail et met ainsi en avant des relations plus amicales à leur encontre en les remerciant pour leur engagement radical.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

M.W 05/09/2015 20:27

Bonjour, Paroissien-Progressiste

Je suis content de cette nouvelle, il est temps qu'un pape reconnaisse le travail et le courage de ses sœurs lumineuses et ouvertes. J'espère que le Vatican va enfin finir de s'acharner contre elles et va au contraire travailler avec elles car elles peuvent l'aider à évoluer. Oui, espérons que les positions de ses sœurs vont être pris en comptes.

Cordialement